Airindustriel
14 Décembre 2018 à 10h36 - 648

Quel prix pour une chape de qualité ?

Avant de faire ou de refaire le revêtement de votre sol, il est nécessaire de faire une chape de ciment. Pour réaliser une chape de qualité, il est indispensable de respecter toutes les étapes et surtout prévoir un budget que nous vous invitons à découvrir dans la suite de notre article.

Le montant à investir pour faire une chape

Pour couler une chape, vous aurez besoin de plusieurs matériaux. Pour une chape de mortier, vous aurez besoin du ciment, du sable, de l’eau et potentiellement des adjuvants. Nous allons prendre l’exemple pour une chape 50 m2. Une chape traditionnelle de 50m² avec la composition 1m² de chape sur 5 cm d’épaisseur nécessiterait 17,5kg de ciment, pour 50 litres de sable et 9 litres d’eau. Le coût de cette chape si vous le réalisez vous-même est comprise entre 730€ – 830 € soit environ 14,5 à 16,5 €/m2. Ce tarif que nous vous proposons comprend le treillis soudé et le polyane. Pour plus de détails, le prix d’un sac de ciment de 35 kg est entre 5 et 9€, le coût du sable est de 3€ pour 35kg, le montant d’un treillis soudé est fonction du diamètre et de la qualité des aciers. Soit environ 3€ pour un treillis mesurant 2,3m x 1,2m pour une maille de 190 mm x 190 mm et un diamètre de 3mm d’aciers ; compter 15€ de 2,4m x 1,2m pour une maille de 150 mm x 150 mm et un diamètre de 7mm d’acier. Enfin il faut prévoir 80€ pour un polyane de 25m x 6m. Une fois que vous avez tablé sur le matériel dont vous aurez besoin, vous pouvez alors vous lancer dans vos travaux.

Les étapes à suivre pour réaliser une chape

Vous devez vous rassurer avant de commencer les travaux que le local est clos et couvert, que la pose des cloisons séparatives est achevée, vérifier l’étanchéité de plomberie et le chauffage, vérifier que la température de la pièce est entre 5 et 30 °C. L’étape 1 pour couler la chape consiste à préparer le chantier en vérifiant la capacité de la structure, aplanir le sol en cas de besoin, effectuer la pose des bandes périphériques, effectuer la désolidarisation si besoin et enfin régler les piges. L’étape 2 consiste à la mise en œuvre de la chape qui comprend : la livraison du mortier, vérifier la fluidité du mortier, procéder au pompage du mortier installer la chape, poser des renforts aux angles et aux seuils de porte. L’étape 3 concerne les travaux de finition. Il s’agit de protéger la chape de l’ensoleillement et des courants d’air, laissé la chape sécher pendant 4 jours

Vous désirez réagir, laissez un avis !

Industrie et économie

  1. 27 Mars 2019Les différentes techniques d'emballage industriel2611
  2. 11 Fév. 2019Quel fournisseur pour des palettes plastique ?2357
  3. 1 Janv. 2019Un industriel vous conseille pour l'achat d'un pinceau de maquillage1018